Nous traversons actuellement une pandémie mondiale, le COVID-19 affecte presque tous les aspects de notre vie. Les écoles sont fermées, nous sommes nombreux à avoir embarqué nos écrans pour travailler de la maison, la quasi totalité des événements prévus ces prochains mois sont annulés les uns après les autres, le barbarisme «distanciation sociale» est entré dans notre vocabulaire, et la liste des pays passant en confinement total se rallonge un peu plus chaque jour. L'impact global de l'épidémie a été estimé à 2 000 milliards de dollars de perte pour l’économie mondiale.

À la très rare exception de certains secteurs, inutile de préciser que l’ensemble des entreprises subit de plein fouet cette crise inédite.

Depuis les premières annonces de confinement, un certain nombre de mesures ont été mises en place par les entreprises pour faire face à la situation et tenter de traverser cette période délicate le plus sereinement possible. Le ralentissement de l'activité pour un grand nombre de secteurs est retentissant, et la réduction des postes de dépenses est souvent la première action entreprise. Sans surprise, les outils de référencement font partie de ces premières coupes budgétaires.

Cependant, mettre au placard votre SEO durant cette période pourrait être regrettable à long terme. Continuer de capitaliser sur votre stratégie de référencement vous permettra de stabiliser vos efforts rondement menés jusqu’à présent et maintenir le cap lors de ces prochaines semaines, mais surtout cela vous évitera une déconvenue lorsque nous verrons enfin le bout du tunnel.

Voici six raisons pour lesquelles vous devriez continuer à travailler votre référencement, même lorsque votre entreprise fait face à des difficultés sans précédent :

Le SEO rapporte de l’argent

En période de crise économique, la trésorerie de votre entreprise est votre principale priorité. C'est ce qui vous maintient à flot tandis que d'autres commencent à fermer leurs portes.

Peu de canaux marketing génèrent des revenus comme les moteurs de recherche.

La raison principale est que le référencement naturel (et les annonces de recherche payante) mettent en avant un site Web et son contenu en cas de besoin. Après tout, les gens ne font pas de recherches sur Google s'ils n’ont pas besoin de quelque chose.

Répondre aux besoins de votre audience lorsqu’elle effectue une requête sur Google est le moyen le plus efficace de convertir des prospects en clients.

Nous ne parlons même pas d'utiliser le SEO comme un levier d’action pour augmenter la notoriété de votre marque, ou autres objectifs habituellement évoqués lors de vos points marketing hebdomadaires. Mais simplement de maintenir une stratégie de référencement qui met l'accent sur l'intention de recherche transactionnelle, et qui se traduira directement en revenus.

Sans l’ombre d’un doute, à moins que vous soyez une plateforme de streaming, vos ventes ou vos revenus vont drastiquement baisser lors de ces prochaines semaines, sans compter la récession annoncée une fois la crise sanitaire maîtrisée. Continuer de générer de l'argent via le référencement peut être une vraie bouffée d’oxygène pour votre activité.

La valeur du référencement est concrète et traçable

Lorsque vous devez vous serrer la ceinture, un tour d’horizon des outils considérés comme non-essentiels au maintien de votre activité est un passage obligé. Le SEO est souvent sur la sellette.

À tort…

Comme nous l'avons évoqué précédemment, une bonne stratégie de référencement à long terme induit à fortiori l'acquisition de nouveaux clients. Bonne nouvelle, c'est la partie du référencement la plus facile à suivre et à évaluer (par opposition aux mots clés et aux initiatives de marque très performants en temps normal).

Vous ne pouvez pas voir quel mot clé SEO spécifique a donné lieu à une vente, mais vous pouvez facilement suivre le trafic, les conversions et les revenus Google pour une page donnée. Ces informations sont disponibles via le rapport Source / Medium dans Google Analytics, sous "Tout le trafic" dans le rapport d'acquisition :

Google Analytics menu showing Source/Medium

Ce rapport vous indique le taux de conversion, le nombre total de conversions et le revenu total de votre trafic Google (en supposant que vous avez défini vos objectifs et leur avez attribué une valeur monétaire) :

Google Analytics traffic report

Le trafic provenant de "google / organique" (il s'agit généralement de la première ligne du tableau de données) représente les personnes qui visitent votre site à partir des résultats de recherche Google. Les données de conversion correspondent au calcul de l'argent que vous avez gagné grâce au référencement.

Vous pouvez également voir quels mots clés ont amené les utilisateurs sur cette page et où vous vous situez pour ces mots clés. Ces données sont disponibles via le rapport sur les performances de votre compte Google Search Console. Le tableau sous le graphique répertorie tous les mots clés qui aboutissent à votre site dans les résultats de recherche.

Google Search Console queries with graph

Suivre l’évolution de ces données est essentiel pour maintenir la position de votre site dans les résultats de recherche, c'est pourquoi maintenir vos efforts en matière de SEO et conserver vos outils de référencement (vous fournissant ces données vitales) vous aideront à garder le cap pendant cette période incertaine.

Les clients WooRank avec un projet actif peuvent facilement suivre les données importantes en utilisant les fonctionnalités avancées :

Le résumé hebdomadaire envoyé par e-mail de votre projet combine le suivi du trafic via Google Analytics et le classement des mots clés ajoutés dans Keyword Tool. Les données concernant les mots clés incluent :

  • Le mot clé spécifique

  • Le domaine Google spécifié dans lequel le mot clé est suivi

  • Le classement moyen du mot clé pour la semaine précédente

  • Le classement moyen pour la semaine en cours

  • La différence entre les deux, à savoir l’évolution des positions des mots clés sur Google.

Si vous avez ajouté vos concurrents depuis la page paramètres de votre projet, ils seront également visibles dans votre Keyword Tool, ainsi que dans votre résumé hebdomadaire. Cela vous permet de comparer vos performances facilement et rapidement :

WooRank's Keyword Tool with competitors

Rassembler ces données SEO dans des formats simples et intuitifs vous permet de comprendre rapidement où vous vous situez, vous laissant ainsi le temps de réagir et de vous adapter en toutes circonstances, et ainsi saisir les moindres opportunités à mesure qu'elles se présentent.

Le référencement, un rapport qualité-prix imbattable

Lorsque un événement de cette ampleur se met à paralyser l’économie, tant à l’échelle locale que mondiale, que pouvez-vous espérer de votre budget marketing ? Quels sont les postes budgétaires encore rentables ? Comment attirer des clients lorsque l’essentiel est ailleurs ? Le référencement naturel à cet avantage, les clients viennent à vous. À condition que votre site web jouisse d’une bonne visibilité en ligne.

Tout comme la boulangerie de votre quartier qui a pignon sur rue et qui remporte le titre du meilleur croissant depuis 10 ans, la confiance et l'autorité d'un site Web se renforcent au fil du temps en publiant du contenu de qualité. En renforçant votre fiabilité et votre autorité, et en supposant que vos concurrents négligent la leur pendant cette période, vous aurez quelques longueurs d’avance lorsque nous sortirons de cette crise.

Bien que les tarifs pratiqués par les agences de référencement (minimum 1,500€/mois) ou par les consultants indépendants (100€/heure) puissent vous faire pâlir à première vu, jetons un oeil aux prix des canaux de marketing plus traditionnels :

  • Publicité tv : Bien sûr, cela dépend du moment et de la chaîne, mais le coût de la diffusion d'un spot Tv de 30 secondes commence à 5€ pour un millier de téléspectateurs atteints. Cependant, cela n'inclut pas le coût de production de la publicité, en moyenne à partir de 1,500€ (pour un spot de 30 secondes). Sans compter l’enveloppe pour l’agence publicitaire.

  • Publicité radio: comme pour la télévision, le moment et le lieu de diffusion des publicités font varier le prix, mais le moins cher auquel vous pourriez vous attendre à payer est de 200€ par 1000 auditeurs atteints par semaine. Atteindre une large audience peut donc facilement vous coûter des milliers d’euro par semaine. En plus de cela, comptez au moins 1,000€ pour produire la publicité. Ces chiffres n'incluent pas non plus les frais d'agence.

  • Print: la aussi, les tarifs varient considérablement en fonction du numéro de diffusion de la publication, de la fréquence à laquelle vous souhaitez faire de la publicité et de l’espace occupé par votre annonce. Un contrat de publicité en print se négocie en milliers d’Euro, tandis que les devis de créations publicitaires atteignent une fourchette de centaines d'Euro.

Les autres supports publicitaires tels que le publipostage, le télémarketing et les panneaux publicitaires ne sont généralement pas moins chers.

"Mais je lance des campagnes Google Ad qui ne coûtent que quelques Euro par clic", vous pensez probablement en ce moment. "Et le coût total de ces clics n'est que de quelques centaines d’Euro par mois, moins cher que le devis d’une agence SEO."

Le problème avec le recours à la publicité payante par clic, et cela s’applique à tous les autres canaux de marketing payants en général, c'est que oui, vous pouvez obtenir un excellent retour sur investissement, mais une fois que vous arrêtez les campagnes, vous arrêtez également de générer des revenus. Et en période de ralentissement économique, cela peut être désastreux.

Les crises sont temporaires

Chez WooRank, nous aimons utiliser la maxime suivante: "Le SEO est un marathon, pas un sprint". Par cela nous voulons exprimer l'idée générale suivante : certes, la tentation d'obtenir des gains rapidement est forte, néanmoins elle n'a de valeur qu'à court terme. Lorsque le climat économique montrera de nouveau des signes d'amélioration, les entreprises ayant arrêté complement de travailler leur référencement pendant cette période ne bénéficieront pas autant de la reprise économique que si elles avaient maintenu leur efforts en matière de SEO.

À ce jour, nous ne savons pas combien de temps la crise du COVID-19 va durer. Mais si nous nous essayons à un peu d'optimisme (les experts prédisent une reprise économique à l'automne), vous pouvez amortir la chute et surtout, préparer le terrain pour repartir plus facilement dès lors que la situation reviendra à la normale.

D'autre part, continuer à investir dans le référencement de votre site Web - en effectuant des recherches de mots clés, en créant de nouveaux contenus et en vérifiant le On-page de votre site Web - profitera à votre entreprise à long terme.

L'argent généré par les campagnes de référencement que vous lancez aujourd'hui pourrait donner à votre entreprise les moyens de survivre, voire de prospérer.

Maximisez votre SEO en période de crise

Nous espérons que nous serons en mesure de maitriser le plus rapidement possible la propagation du COVID-19, pour le bien de notre santé et de notre économie. En attendant, nous espérons sincèrement que vous restez tous en bonne santé et que vous évitez tout contact avec ceux qui sont particulièrement menacés par le virus.

Si vous n'en n'avez pas encore eu l'occasion, nous vous invitons à consulter le simulateur du coronavirus publié par le Washington Post pour constater la vitesse à laquelle le virus se propage et ce que nous pouvons faire pour réduire sa prolifération.

Nous cherchons tous à gérer le mieux possible les impacts économiques de cette épidémie sur nos entreprises, continuer à investir et à exécuter votre stratégie de référencement est un moyen efficace de traverser cette crise en limitant les dégâts.